"Ce n'est pas la vie-même"






La question de la mort, comme celle de l’économie sont indissociables dans un monde capitaliste où la valeur humaine est dévaluée, par la part du gain, la productivité et par une industrie de 34 milliards  de dollar annuel : celle des armes à feu.  L’industrie des armes à feu est le royaume des dollars et aussi le royaume de la mort, derrière chaque arme se tient la mort et un vivant qui mourra. Cette mort est partout et en tout lieu; et ce vivant peut être vous, moi, nos enfants, nos voisins, nos soeurs, nos frères, etc. Car « Selon l'ONG Oxfam, 640 millions d'armes légères sont disséminées à travers le monde (une pour dix personnes) en 2013. La production de cartouches militaires est de 14 milliards par an. »  http://fr.wikipedia.org/wiki/Industrie_de_l'armement


« CE N’EST PAS LA VIE-MÊME » traite des fusillades survenues dans le monde de 1927 à 2014, en particulier celles dans les écoles. À travers une mise en scène de jeux d’étiquettes  représentant ces drames quotidiens, je questionne le (Nous) l’humain dans sa société de consommation, son positionnement face aux armes à feu, et la définition individuelle ou sociale qu'il accorde à la vie. Sur chaque étiquette est inscrit le lieu, la date et le pays où les fusillades se sont produites. Les étiquettes se répètent comme les fusillades, qui telle une aiguille d’une horloge, fait le tour du cadran seconde après seconde, minute après minute, heure après heure sans que personne ne l’arrête; et à travers ce temps qui coule, 30 288 personnes sont tuées chaque année par une arme à feu aux États-Unis.








La clairvoyance
Impression numérique
110 cm x 151,28 cm
2014














La traversée de Hans Bellmer
Impression numérique
110 cm x 151,28 cm
2014










Le cauchemar de Magritte
Impression numérique
110 cm x 151,28 cm
2014












Les maux et son ombre
Impression numérique
151,28 cm x 110 cm
2014












One way out
Impression numérique
151,28 cm x 110 cm
2014











(NRA) Le voleur de vie
Impression numérique
151,28 cm x 110 cm
2014












L'amour quotidien
Impression numérique
151,28 cm x 110 cm
2014














L'humanités et les coeurs 
Impression numérique
151,28 cm x 110 cm
2014



Malgré les drames, le marché des armes ne cesse d’augmenter, « l’industrie affiche plus de 2,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuels selon les statistiques du bureau fédéral Census, datées de 2003, derniers chiffres connus. Elle produit plus de trois millions d?armes à feu commerciales par an et emploie près de 16.000 personnes. »  

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20121215trib000737396/etats-unis-malgre-les-drames-le-marche-des-armes-a-feu-a-de-beaux-jours-devant-lui.html

Etats-Unis : 300 millions d'armes à feu, 30 000 morts par an

« Presque 300 millions d'armes à feu sont ainsi détenues par des particuliers aux Etats-Unis (106 millions de pistolets, 105 millions de fusils et 83 millions de fusils de chasse), selon la dernière étude sociologique nationale (GSS) de l'année 2010 effectuée par le Centre de recherche national de sondage (NORC) de l'Université de Chicago. Avec 315 millions d'habitants et une moyenne d'une arme à feu par habitant. »

30 000 MORTS PAR ARMES À FEU PAR AN

« En dépit de la baisse significative du taux de détention d'armes à feu par ménage, un nombre constant de victimes par arme à feu a été enregistré. Entre 2000 et 2008, 272 590 personnes sont mortes à la suite de blessures par armes à feu aux Etats-Unis, selon les chiffres de la banque de données WISQARS du Centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies et du Centre national pour la prévention et le contrôle des blessures, cité par le Violence Policy Center (VPC). En moyenne, 30 288 personnes sont tuées chaque année par une arme à feu.

Plus inquiétant, note le VPC, entre 2000 et 2008, un total de 617 488 personnes ont été victimes de blessures par arme à feu aux Etats-Unis, soit environ 68 610 personnes par an. Ce nombre est en constante augmentation au cours des dernières années, tandis que l'amélioration de la prise en charge des blessés par les services médicaux d'urgence a permis de maintenir constant le nombre de morts par arme à feu. »

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20121215trib000737396/etats-unis-malgre-les-drames-le-marche-des-armes-a-feu-a-de-beaux-jours-devant-lui.html


Aucun commentaire:

Publier un commentaire